Paddington, messager des droits des enfants avec l'UNICEF
© P&Co ltd / SC 2018

Paddington, messager des droits de l'enfant

Pourquoi Paddington ?
                                                                                                                              

Paddington est le nouveau messager des enfants aux côté de l’UNICEF qui promeut les droits des enfants partout dans le monde et les aide à être heureux, en bonne santé et en sécurité.

L’histoire de Paddington ressemble à celle de millions d’enfants dans le monde qui sont eux aussi déracinés, obligés de quitter leurs maisons et entreprendre de longs périples dans l’espoir de trouver de la sécurité et de la protection.

Les valeurs de gentillesse, de tolérance, et de persévérance incarnées par Paddington font de lui un messager des enfants et de leurs droits.

Paddington est un soutien de l'UNICEF pour promouvoir les droits des enfants partout dans le monde, et mobiliser le soutien et l’engagement nécessaire pour créer un monde dans lequel chaque enfant saura que peu importe où il ou elle se trouve, il y aura toujours des personnes comme la famille Brown pour l’aimer, le soigner, et le protéger.

Un enfant est un enfant, quelle que soit son histoire, et comme Paddington, tous les enfants ont besoin de sécurité et de la protection d’une famille.

Objectif du kit d’animation

  • Développer l’empathie et la compréhension des enfants de la crise des réfugiés et l’impact que cela peut avoir sur les enfants et leurs familles
  • Comprendre les droits qui protègent les enfants réfugiés
  • S’engager pour les droits des enfants réfugiés

Comment utiliser le kit d’animation ?

Ce kit a été conçu pour des enfants de 6 à 11 ans, toutefois les activités coloriage peuvent être déployées auprès d’enfants en dessous de 6 ans également.

Les activités peuvent être déployées en centre d’accueil de loisirs, ainsi que dans le cadre des nouvelles activités périscolaires (NAP).

Retrouvez toutes les ressources sur les Enfants déracinés en cliquant ici

Publié le 05 décembre 2017 | Modifié le 14 décembre 2017
8 
MY unicef