Explosions à Beyrouth
© UNICEF/UNI356240/Baz/AFP

Explosions à Beyrouth: UNICEF intervient en urgence pour les enfants libanais

Le 4 août 2020, une double explosion a frappé la ville de Beyrouth, capitale du Liban. Suite à cette catastrophe qui a fait de nombreuses victimes et d'importants dégâts matériels, UNICEF se mobilise.

Que s’est-il passé ?

Le 4 août 2020, une double explosion sur le port de Beyrouth a fait au moins 140 morts et 5000 blessés, et a détruit une grande partie de la ville.

Quelles sont les conséquences pour les enfants libanais ?

Des enfants ont été victimes de l’explosion, d’autres ont perdu des membres de leur famille ou bien leur lieu d’habitation. Au moins 300 000 habitants de la ville sont désormais sans domicile, et d'après les estimations d'UNICEF, environ 80 000 enfants ont dû être déplacés suite à la catastrophe.

De plus, 6 hôpitaux et 20 cliniques ont été endommagés (dont une unité pour les nouveaux-nés), ainsi que des lieux où étaient gardés de nombreux médicaments et vaccins.

159 écoles publiques et privées ont également été endommagées, ainsi que 20 écoles publiques d'enseignement et de formation techniques et professionnelles.

Que fait UNICEF pour aider ?

 

 

 

 

 

Les équipes UNICEF au Liban se sont immédiatement mobilisées sur le terrain pour venir en aide aux populations.
UNICEF travaille avec ses partenaires publics et privés pour fournir de l’eau, des produits d'hygiène, des médicaments et un soutien psychosocial aux enfants touchés dans toute la ville. Nos équipes ont fourni de l'eau potable aux premiers intervenants du port de Beyrouth. Nous collaborons avec le ministère de la Santé publique à sécuriser les médicaments et les vaccins stockés dans l'entrepôt endommagé du port pour s'assurer que ces fournitures vitales soient disponibles pour les enfants à travers le pays.

Pour répondre à cette catastrophe, UNICEF France débloque 200 000 euros de son fonds d’urgence, et les équipes d’UNICEF partout dans le monde récoltent de l’argent pour venir en aide aux enfants libanais.

Cliquez ici pour en savoir plus sur l'action d'UNICEF à Beyrouth

UNICEF a mobilisé plus de 300 jeunes volontaires pour aider à nettoyer, cuisiner, distribuer de la nourriture et de l'eau et effectuer des réparations mineures sur les maisons et les magasins. Ils ont déjà atteint environ 14 000 ménages.

Cette catastrophe vient aggraver une situation déjà difficile pour les enfants du Liban. En effet, ce pays traverse une crise économique importante : une grande partie de la population vit dans la pauvreté, et cela a empiré avec le confinement dû au coronavirus. Cela veut dire que les familles n’ont pas forcément assez d’argent pour que les enfants soient correctement nourris, qu’ils aient accès de l’eau potable, pour leur permettre d’aller à l’école ou d'être bien soignés en cas de maladie. Certains enfants doivent travailler, en effectuant souvent des tâches difficiles, pour aider leur famille à survivre.

 

Découvre la fiche "Comprendre... L'UNICEF dans les situations d'urgence"

Publié le 06 août 2020 | Modifié le 26 août 2020
MY unicef