famille_bresil.jpg
© UNICEF/UN017596/Ueslei Marcelino

Parler du racisme à ses enfants

Parler du racisme et de discrimination à son enfant peut-être difficile…

En effet, certains parents craignent d'exposer leurs enfants à ce genre de problèmes à un âge précoce. D’autres hésitent à parler d’un sujet qu’ils ne comprennent peut-être pas entièrement ou ne se sentent pas à l’aise pour en discuter.

Les conversations sur le racisme et les discriminations sont différentes au sein de chaque famille. Bien qu'il n'y ait pas d'approche unique, la science est claire: plus les parents commencent abordent le sujet tôt et mieux c'est.

Les bébés remarquent des différences physiques, y compris la couleur de la peau, dès 6 mois. Des études ont montré qu’à l'âge de 5 ans, les enfants peuvent montrer des signes de préjugés raciaux, par exemple en traitant les gens d'un groupe racial plus favorablement que l'autre. Ignorer ou éviter le sujet ne protège pas les enfants,  au contraire, cela les expose à des préjugés qui existent partout où nous vivons.

 

Le silence ne peut pas être une option.

 

Comment parler du racisme à vos enfants ?

 

La façon dont les enfants comprennent le monde évolue à mesure qu'ils grandissent, mais il n'est jamais trop tard pour leur parler d'égalité et de racisme. Voici quelques conseils à retenir pour parler du racisme et des discriminations à vos enfants, selon leurs âges.

 

Moins de 5 ans

 

À cet âge, les enfants peuvent commencer à remarquer et à signaler les différences entre les personnes qu'ils voient autour d'eux. En tant que parent, vous avez la possibilité de poser en douceur les bases de leur vision du monde. Utilisez un langage adapté à leur âge et facile à comprendre.

 

1-    Reconnaissez et valorisez les différences : si votre enfant pose des questions sur la couleur de peau de quelqu'un, utilisez cette occasion pour reconnaître que les gens peuvent avoir des aspects différents mais soulignez toutes les choses que les êtres humains ont en commun. Par exemple, vous pourriez dire « Nous sommes tous uniques mais nous sommes tous humains.».

 

2-    Soyez ouvert.e : dites clairement que vous êtes toujours ouvert.e aux questions de vos enfants et encouragez-les à vous les poser. Si vos enfants signalent des personnes qui ont l'air différentes - comme les jeunes enfants ont tendance à le faire par curiosité - évitez de les faire taire car ils risqueraient de croire que le sujet du racisme est tabou.

 

3-    Parlez d'égalité : les enfants, en particulier ceux qui ont environ 5 ans, ont tendance à bien comprendre le concept d'égalité. Parlez du racisme comme étant   « injuste »  et ajoutez que nous devons travailler ensemble pour l'améliorer.

 

Il n’est pas nécessaire d’avoir toutes les réponses.

enfant_sourire_venezuela.jpg

6-11 ans

 

Les enfants de cet âge peuvent parler de leurs sentiments et sont avides de réponses. Ils sont également de plus en plus exposés à des informations qu'ils peuvent trouver difficiles à traiter. Commencez par comprendre ce qu'ils savent.

 

1-    Soyez curieux : écouter et poser des questions est la première étape. Par exemple, vous pouvez demander ce qu'ils entendent à l'école, à la télévision et sur les réseaux sociaux.

 

2-    Discutez des médias ensemble : les médias sociaux et Internet peuvent être l'une des principales sources d'information de vos enfants. Montrez de l'intérêt pour ce qu'ils lisent et les conversations qu'ils ont en ligne. Trouvez des occasions d'explorer des exemples de stéréotypes et de préjugés raciaux dans les médias, tels que « Pourquoi certaines personnes sont-elles décrites comme des méchants alors que d'autres ne le sont pas? ».

 

3-    Parlez ouvertement : des discussions honnêtes et ouvertes sur le racisme, la diversité et l'inclusivité renforcent la confiance avec vos enfants. Cela les encourage à vous poser des questions. S'ils vous considèrent comme une source fiable de conseils, ils seront susceptibles de s'engager davantage avec vous sur ce sujet.

enfants_heureux.jpg

12 ans et plus

 

Les adolescents sont capables de comprendre plus clairement les concepts abstraits et d'exprimer leurs opinions. Ils en savent peut-être plus que vous ne le pensez et ont de fortes émotions sur le sujet. Essayez de comprendre ce qu'ils ressentent et ce qu'ils savent afin d’engager la conversation avec eux.

 

1-    Savoir ce qu’ils savent : découvrez ce que vos enfants savent sur le racisme et la discrimination. Qu'ont-ils entendu aux nouvelles, à l'école, de la part d'amis?

 

2-    Posez des questions : trouvez des opportunités telles que des événements dans les actualités pour avoir des conversations avec vos enfants sur le racisme. Demandez-leur ce qu'ils en pensent et présentez-leur différentes perspectives pour les aider à approfondir leur compréhension.

 

3-    Encouragez l'action : être actif sur les réseaux sociaux est important pour de nombreux adolescents. Certains ont peut-être commencé à penser à participer à l'activisme en ligne. Encouragez-les à le faire en tant que moyen actif de répondre et de s'attaquer aux problèmes raciaux.

adolescents_qui_sexpriment.jpg

Célébrez la diversité !

 

Essayez de trouver des moyens de présenter à votre enfant diverses cultures et personnes de races et d'ethnies différentes. De telles interactions positives avec d'autres groupes raciaux et sociaux contribuent à réduire les préjugés et encouragent les amitiés entre les groupes.

 

Faites découvrir à vos enfants d’autres cultures : cuisinez, lisez, regardez des films et écoutez de la musique d’autres pays.

 

Soyez conscient des préjugés raciaux dans les livres et films et priorisez ceux qui décrivent les gens de différents groupes raciaux et ethniques sous un jour positif.

 

Explorez-le passé ensemble pour mieux comprendre le présent. Des événements historiques comme la fin de l'apartheid en Afrique du Sud et le mouvement des droits civiques aux États-Unis peuvent montrer comment les gens se sont réunis pour lutter contre les inégalités et l’injustice.

enfant_sourire_bangladesh.jpg

Votre enfant suit votre exemple !

 

Les parents sont une introduction des enfants au monde. Ce qu'ils vous voient faire est aussi important que ce qu'ils vous entendent dire.

 

Saisissez toutes les occasions de combattre le racisme, de faire preuve de gentillesse et de défendre le droit de chaque personne à être traitée avec dignité et respect.

 

Comme la langue, le préjugé s'apprend au fil du temps. Pour aider votre enfant à reconnaître et à affronter les préjugés raciaux, vous devez d'abord reconnaître les vôtres.

 

Publié le 17 juin 2020 | Modifié le 24 juin 2020
4 
MY unicef