Au Panama, Lola, 15 ans, discute avec ses amis entre deux cours en ligne, pendant le confinement dû au coronavirus
© UNICEF/UNI322345/Schverdfinger

Confinement : les bons réflexes pour gérer ton temps et ta sécurité en ligne

 En raison du confinement, de l’école à la maison, il est probable que tu passes plus de temps face à des écrans et sur Internet pour contacter tes amis, jouer, suivre des cours à distance… Voici quelques conseils pour réussir à équilibrer tes journées entre temps en ligne et hors-ligne, et pour avoir les bons réflexes pour assurer ta sécurité sur Internet !

S’occuper hors-ligne pendant le confinement

Pendant la période de confinement, il n’est pas toujours évident de trouver des choses à faire chez soi, et on a donc tendance à passer beaucoup de temps sur son ordinateur ou son téléphone.
Même si tu ne le ressens pas tout de suite, trop de temps devant un écran peut avoir des conséquences négatives : difficulté à s’endormir, énervement, maux de tête, prise de distance avec tes proches…De plus, pendant la crise du coronavirus, il peut être angoissant de voir passer toute la journée des informations négatives (et pas toujours fiables) sur les réseaux sociaux ou à la télévision.

Ce que tu peux faire pour mieux équilibrer tes journées et trouver des occupations hors-ligne :

  • Déterminer (seul.e ou avec tes parents) un temps limite par jour d’utilisation des écrans… et le respecter !
  • Trouver des activités hors-ligne qui te plaisent : lecture, dessin, bricolage, cuisine, écriture, etc.
  • Passer du temps avec les personnes qui sont autour de toi, en discutant ou en organisant des activités en famille (soirées karaokés, jeux de société…)
  • Faire du sport pour te défouler et te sentir bien. Retrouve ici plusieurs vidéos et idées pour bouger à la maison !

 

Les 6 bons réflexes pour ta sécurité et ton bien-être sur Internet

Respecter les limites d’âge

Les limites d’âge pour accéder aux réseaux sociaux et à certains sites sont là pour protéger les plus jeunes, face à du contenu inapproprié ou à des propos ou intentions malveillantes d’autres personnes. En France, les réseaux sociaux sont interdits au moins de 13 ans, et les moins de 15 ans doivent avoir l’autorisation des parents pour s’inscrire sur des sites et transmettre leurs informations.

Protéger tes informations personnelles

De manière générale, il vaut mieux demander l’avis d’un adulte avant de donner des informations sur toi à un site ou une personne que tu ne connais pas sur Internet. Même si ça te semble inoffensif, ces informations peuvent être utilisées pour pirater ton compte, diffuser des photos ou vidéos de toi contre ton gré…
Pense à utiliser des mots de passe complexes (plus de 8 caractères, et qui mélange de lettres/chiffres/symboles) et différents selon les sites. Tu penses aussi vérifier que l’antivirus de ton ordinateur fonctionne et que tu as réglé les paramètres de confidentialité des sites que tu utilises pour protéger tes informations (adresse, téléphone, coordonnées bancaires…), tes photos et vidéos.

Réfléchir avant d’accepter

Avant d'accepter une demande d'amitié, tu devrais jeter un coup d'œil au profil de la personne – et essayer de voir qui elle est. Et n'oublie pas : Les gens se font parfois passer pour ce qu'ils ne sont pas, et il est difficile de savoir s'ils disent la vérité. Avez-vous des amis en commun ? Êtes-vous de la même ville ? Ne te sens pas obligé.e d'accepter les demandes d'amitié de n'importe qui.

Réfléchir avant d’envoyer et de partager

Ne fais pas courir de rumeurs et ne partage pas non plus de photos ou d’histoires embarrassantes ou blessantes. Ce qui peut paraître anodin pour une personne peut en blesser profondément une autre. Réfléchis à deux fois avant de cliquer sur « Envoyer », surtout si tu es sous le coup de la colère ou contrarié.e. Une fois un message, une photo ou une vidéo partagé.e, il est difficile d'en conserver le contrôle, ou de le ou la supprimer.
Tu as le droit d'avoir une vie privée, et les autres aussi. Il n'est pas acceptable de se connecter sur le compte d'un.e autre ou d'utiliser son téléphone sans son autorisation.

Ne pas hésiter à bloquer et signaler

Si tu as vu quelque chose qui t'a contrarié.e ou blessé.e sur les réseaux sociaux, tu peux le signaler. Sur de nombreuses plateformes de réseaux sociaux, tu peux signaler un message ou une photo qui enfreint les règles de la communauté. La plupart des plateformes de réseaux sociaux te permettent aussi de « bloquer » une personne. Tu ne verras alors plus de contenu la concernant, et elle ne pourra pas te contacter ni t'envoyer de message.

Retrouve ici les pages de réseaux sociaux sur le signalement et la sécurité : Twitch / Facebook / Twitter / Instagram / YouTube / Snapchat / WhatsApp / Tumblr / TikTok

Demander de l’aide

Si tu es confronté.e à des propos ou comportements malveillants en ligne, que tu es harcelé.e par une ou plusieurs personnes ou que tu sens en danger, adresse-toi à un adulte de confiance pour qu’il puisse te venir en aide.
Tu peux aussi appeler le numéro de NetEcoute : 0 800 200 000, un numéro spécial pour aider les enfants et adolescents face aux problèmes qu’ils rencontrent sur Internet, et notamment le cyber-harcèlement. Il est possible de les joindre par chat, Messenger, ou leur demander de te rappeler.

Pour aller plus loin

C’est quoi, le cyber-harcèlement ?

Découvre des ressources pour mieux comprendre et lutter contre le cyber-harcèlement !

    Sources des icônes : Icône8

    Publié le 20 avril 2020 | Modifié le 12 mai 2020
    MY unicef