Conseil UNICEF des jeunes à l'AG 2019
Benjamin Girette

Le Conseil UNICEF des jeunes se mobilise pour une éducation au consentement

Le Conseil UNICEF des jeunes se mobilise sur la thématique de l'éducation à la vie sexuelle et affective, et plus particulièrement l'éducation au consentement, en partenariat avec le Planning Familial.

Découvrez le site de la campagne #MonConsentement en cliquant ici.

Pourquoi cette thématique ?

Ce sujet, au croisement du genre et de l'éducation, fait écho au travail réalisé par l'UNICEF à l'international sur la thématique du mariage des enfants. Il s'inscrit également dans le cadre de la Convention Internationale des Droits de l'Enfant, qui établit que tout enfant a droit au respect de son intégrité physique mais aussi que l'Etat doit prendre toutes les mesures, y compris éducatives, pour protéger l'enfant contre toute forme de violence.

Aujourd'hui, les jeunes estiment qu'ils et elles n'ont pas accès à une information de qualité sur la vie sexuelle et affective et encore moins sur la notion de consentement, et en subissent les conséquences.

Que veulent les jeunes ?

Le Conseil souhaite que l'ensemble des jeunes s'engage autour de cette thématique pour rendre effective la disposition de la loi du 4 juillet 2001 (rappelée par la circulaire du 12 septembre 2018), qui prévoit que chaque élève puisse bénéficier de trois séances d'éducation à la sexualité à l’école, au collège et au lycée par année scolaire et par niveau. Cependant, nombreux sont les établissements qui ne mettent pas en œuvre cette loi. En effet, 65 % des 15-19 ans interrogés par UNICEF France déclarent n’avoir eu aucune séance durant l’année scolaire précédente (Sondage U-Report France réalisé entre le 5 et le 13 décembre 2019, 2153 répondant·e·s).

Surtout, les jeunes souhaitent que la notion de consentement soit abordée durant ces séances, évoquant plus largement la notion de respect du choix et de l’envie de chacun.e, à tout âge. Selon l’enquête du collectif #NousToutes près 7 jeunes femmes sur 10 indiquent ne pas se rappeler que la notion de consentement ait été abordée à l’école (primaire, collège ou lycée).. Pour atteindre cet objectif, UNICEF France s'associe au Planning Familial, mouvement féministe et d'éducation populaire qui milite pour le droit à l'éducation à la sexualité et combat toutes formes de violences et de discriminations.

Comment ?

En mobilisant personnels éducatifs, chef.fe.s d'établissements, bénévoles et jeunes intéressé.e.s par le sujet, le Conseil UNICEF des jeunes souhaite mobiliser 30 établissements (collèges et lycées) pour qi'ils organisent au moins une séance d'ici juin 2020, et 3 séances à partir de la rentrée prochaine. Les jeunes souhaitent proposer des séances de qualité abordant la notion de consentement, construites et données par des intervenant.e.s expert.e.s sur le sujet, et sensibiliser les personnels éducatifs et le maximum de jeunes, partout en France.

Vous aussi, mobilisez-vous pour convaincre votre établissement en cliquant ici !

     

Je veux m'informer

Le consentement, qu'est-ce que c'est ? Explication avec une tasse de thé : 

Sites internet :

Numéros utiles :

  • Pour toute question sur les sexualités, la contraception, l’IVG : appelez le numéro vert du Planning Familial 0 800 08 11 11
  • Enfance en danger : 119
  • Violences femmes infos : 3919
  • Viols femmes informations : 0 800 05 95 95. Gratuit et anonyme (lun-vend 10h à 19h)
Publié le 08 novembre 2019 | Modifié le 12 mai 2020
9 
MY unicef